Skip to Content

Complexité n°2 : Mettre en œuvre une qualité et une sécurité sans compromis grâce à la collaboration

novembre 12, 2020



L’exigence de qualité dans la construction automobile est un thème constant, et les normes ISO sont un moteur essentiel pour l’industrie automobile depuis plus de 20 ans. Le groupe BSI définit la norme ISO/TS 16949 comme « la norme de gestion de la qualité reconnue à l’échelle internationale pour le secteur automobile. Elle fournit un cadre de travail pour exécuter les bonnes pratiques relatives à la conception et à la fabrication de produits pour la chaîne logistique de l’industrie automobile. »

Avec la complexité induite par des chaînes logistiques de plus en plus internationales, le besoin de processus de qualité stricts et de gestion des risques est encore plus important.

Cette complexité augmente la nécessité vitale de construire des réseaux internationaux de fournisseurs fiables, d’intégrer des contrôles et un QA stricts au processus de fabrication et de mettre en place des systèmes clairs de gestion des risques. Comme nous avons pu le voir dans le passé, un rappel causé par un problème de qualité peut être catastrophique pour les finances et la réputation d’un constructeur automobile.

Le rappel de 4 millions de véhicules de Toyota dû à des pédales d’accélérateur défectueuses entre 2009 et 2011 en est un exemple. Ce rappel dévastateur a été le résultat direct d’une production outre-mer agressive qui a augmenté le nombre de fournisseurs. L’ajout de nouveaux fournisseurs avec lesquels Toyota n’entretenait pas de liens étroits a nui au contrôle de la qualité et a coûté des milliards à l’entreprise.

L’exemple qui est peut-être le plus visible dans l’histoire contemporaine est le scandale des émissions de carbone de Volkswagen qui a nécessité le rappel de tous les voitures à moteur turbodiesel et a également envoyé les dirigeants en prison. Outre la perte de milliards de dollars, cette affaire a entraîné des dommages irréparables pour la marque, ainsi qu’une perte de confiance du consommateur.

S’ajoute à la complexité des chaînes logistiques automobiles le fait que la qualité devienne un enjeu beaucoup plus vaste, puisque la demande de fonctionnalités innovantes crée de nouveaux processus d’assurance de la qualité et de scénarios de test. Toutefois, la mise en place d’outils de collaboration efficaces permet aux fabricants d’étendre les exigences liées aux processus à travers leur réseau de fournisseurs complexe afin d’imposer l’utilisation d’applications d’assurance qualité qui permettent aux responsables qualité de numériser les processus, de standardiser les types d’audit, d’identifier rapidement les problèmes potentiels et de recueillir les données en matière de performance pour une analyse immédiate.

Il est important de réitérer l’importance de mettre en place des exigences strictes vis-à-vis des fournisseurs et des outils d'évaluation tels que des fiches de note pour gérer les risques, les coûts et la co-innovation. En outre, comme les fabricants automobiles continuent d’utiliser largement les normes de contrôle qualité adoptées telles que l’APQP, la MMOG, le contrôle des révisions et les systèmes de gestion de la qualité (QMS) afin de s'assurer que leurs fournisseurs soient conformes aux normes les plus strictes, la qualité des fournisseurs apparaît comme un levier stratégique pour stimuler l’avantage concurrentiel.

Pour savoir comment garantir la qualité et la conformité à la sécurité à travers leur réseau de fournisseurs, téléchargez notre guide des bonnes pratiques de la chaîne logistique de l’industrie automobile du 21e siècle.

Répertoire
  • Cloud
  • ERP
Secteur
  • Automotive
Produit
  • CloudSuite Automotive
Région
  • EMEA
Let’s Connect

Contactez-nous et un représentant vous contactera dans les 24 heures ouvrables.

Infor respecte votre vie privée.