Skip to Content

Faites évoluer votre entrepôt, d'un centre de coûts en un avantage concurrentiel

juin 25, 2021

De nombreuses entreprises ont tendance à considérer les opérations dans les entrepôts comme des centres de coûts en raison de la main-d'œuvre, de l'équipement et du stock physique. Cependant, avec l'évolution rapide des modèles commerciaux par le biais de l'e-commerce, de l'omnicanal, de la collecte porte-à-porte, de l'impression 3D, etc., les opérations dans les entrepôts permettent à une entreprise d'acquérir un avantage concurrentiel en veillant à ce que la fidélité des clients et l'excellence de la marque restent intactes lorsque les produits franchissent le dernier kilomètre.

Les défis courants des entrepôts

Les directeurs d'entrepôt comprennent les défis gérés par la plupart sinon l'ensemble des centres de distribution. Ces défis couvrent un large éventail de domaines, notamment l'optimisation de la préparation des commandes, la gestion des stocks, la stratégie opérationnelle, la gestion des salariés, les retours, etc.

Les défis de la préparation des commandes

Par exemple, une grande partie de la productivité est souvent perdue en raison d'un manque de données de référence sur les articles. Sans positionnement correct des articles et emplacements adapté aux concepts tels que la saisonnalité, les activités promotionnelles et les projections de vente, un mauvais positionnement des stocks dans l'entrepôt peut entraîner une augmentation des coûts et une baisse de la productivité.

De plus, de nombreuses entreprises manquent de visibilité sur la quantité de stock et la précision de localisation en raison d'une forte dépendance aux feuilles de calcul, aux feuilles de prélèvement, à l'absence de décomptes de cycle, aux contraintes de capacité ou à une surveillance digitale insuffisante. L'absence de visibilité sur les quantités ou les sorties de stocks peut entraîner une baisse des taux d'exécution des commandes, des ruptures de stock et des commandes en attente, une diminution des niveaux de service et une diminution de la fidélité des clients et des opportunités de vente.

L'e-commerce continue de changer la donne

Alors que l'e-commerce a créé de nombreux défis et ajustements dans les opérations dans les entrepôts depuis des années, l'augmentation de l'activité de l'e-commerce déclenchée par les fermetures et les protocoles de sécurité de 2020 ont accéléré le besoin d'ajustements quasi-instantanés, d'évolutivité et l'introduction de nouveaux modèles commerciaux.

Afin de s'adapter à la vitesse du commerce digital, l'entreposage s'étend dans des zones localisées, car l'espace précédemment utilisé comme vitrines est en train d'émerger en tant que centres d'exécution des commandes localisés plus petits. Cela permet à l'entreprise de proposer la collecte porte-à-porte, la livraison le jour même et plus encore. À mesure que le nouveau comportement des clients deviendra permanent, de plus en plus d'entreprises continueront d'explorer et de mettre en œuvre ce modèle.

Le manque de main-d'œuvre persistant

Avant 2020, la pénurie de main-d'œuvre dans les entrepôts constituait un défi constant. Par conséquent, de nombreuses entreprises augmentent leurs effectifs pour répondre à la demande et s'assurer de disposer d'un nombre suffisant de salariés si quelqu'un a besoin d'une absence prolongée pour cause de maladie ou de blessure. Pour s'adapter, les entreprises doivent mettre en œuvre des stratégies de planification avancées, des bilans de santé des salariés et des programmes sanitaires de routine pour s'assurer que les mesures de sécurité soient maintenues afin de garantir le bon fonctionnement de l'entrepôt.

La mise en œuvre d'un modèle de coût de service

Comme de plus en plus de clients attendent des services spécialisés ou personnalisés, la nécessité de segmenter les opérations et d'évaluer les modèles de coût de service peut faire la différence entre subsistance et rentabilité. Alors que de plus en plus d'entreprises cherchent à sous-traiter les opérations d'exécution des commandes à des prestataires de services logistiques tiers, il est essentiel de déterminer ce qu'il faut facturer pour des services et exigences spécifiques. Cependant, de nombreuses entreprises doivent encore adopter une véritable stratégie de coût du service et continuer à proposer des « prix forfaitaires », ce qui entraîne une augmentation des coûts d'exécution des commandes et une baisse des revenus.

Un besoin accru de logistique inverse rationalisée en raison des retours et des rappels

Les retours augmentent en même temps que les commandes en ligne. Par exemple, un client peut commander le même vêtement en plusieurs tailles dans le but de retourner tous les articles sauf celui qui convient le mieux. Les coûts d'exécution des commandes, combinés aux coûts de gestion des retours, dépasseront largement les revenus associés à cette commande. En cas de retours, une stratégie logistique inverse visant à s'assurer que les articles soient correctement marqués pour être revendus, réparés ou recyclés maximisera le cycle de vie du produit et réduira le coût total.

Bien que ces défis soient répandus depuis plusieurs années, de nombreuses entreprises doivent maintenant s'y attaquer franchement. Pour les entreprises qui cherchent à améliorer les opérations dans les entrepôts pour générer de la valeur ajoutée, c'est le moment d'explorer les stratégies et les outils adéquats pour prendre les mesures nécessaires.

Pour en savoir plus sur la façon dont vous pouvez promouvoir l'excellence opérationnelle dans l'entrepôt, consultez notre guide des bonnes pratiques.

Répertoire
  • Supply Chain
Secteur
  • Automotive
  • Distribution
  • Fashion
  • Food & Beverage
  • Healthcare
  • High Tech & Electronics
  • Industrial Manufacturing
  • Logistics & 3PL
  • Retail
  • Transportation
Région
  • Worldwide
  • EMEA
Let’s Connect

Contactez-nous et un représentant vous contactera dans les 24 heures ouvrables.

Infor respecte votre vie privée.