Inforum Paris : Infor migre ses verticaux dans le cloud d'AWS

janvier 5, 2015

000023287296_steel-works-in-ijmuiden_iStock_Email_600x150px


Tout en mettant à jour les logiciels socles de son catalogue (LN, M3, Syteline, EAM, SunSystems ou Anael), l'éditeur Infor installe ses suites micro-verticales dans le cloud d'Amazon. Il propose à ses clients un programme de migration, continue à faire évoluer ses interfaces utilisateurs et crée une équipe consacrée à l'analyse prédictive et à l'apprentissage machine.




Force est de constater qu'Infor a mis les bouchées doubles au fil des années pour actualiser, unifier et verticaliser son offre logicielle constituée de nombreuses applications métiers, dont plusieurs ERP. Si le groupe détenu par le fonds américain Golden Gate Capital Partners a pu laisser perplexe plus d'un observateur il y a dix ans, quand il a commencé à multiplier le nombre de ses acquisitions (plus de 30 éditeurs de logiciels à ce jour), il semble avoir réussi sa mue. Et la société dirigée par Charles Phillips poursuit activement sa transformation, en creusant le sillon des solutions micro-verticales qui proposent, nativement, des fonctionnalités adaptées à divers secteurs d'activité.

L'éditeur américain migre désormais cette offre dans le cloud, après avoir fait le choix des infrastructures d'hébergement d'Amazon Web Services pour l'y déployer. Sous le nom de CloudSuite, elle est déclinée par solutions verticales : aéronautique/défense, agro-alimentaire, mode, hôtellerie, ... Hier, sur Inforum (organisé au CNIT de la Défense), Duncan Angove et Stephan Scholl, présidents d'Infor, ont présenté aux clients français les évolutions globales du portefeuille applicatif. Sous le nom générique de Infor Xi, ce dernier regroupe les solutions sur site existantes (LN, M3, EAM, Lawson S3, SyteLine...) et les offres CloudSuite. L'éditeur propose notamment à ses clients de migrer vers le cloud avec le programme UpgradeX. Parallèlement à son engagement avec AWS, Infor propose à ses clients des options Open Source, avec Linux et Postgres pour la base de données. Un choix qui peut réserver moins de surprises sur le montant des licences en cas de déploiement dans le cloud, selon EnterpriseDB qui animait une session sur Inforum.

En finir avec les écrans pour "power users"

L'an dernier, 3 108 nouvelles entreprises ont rejoint la base installée d'Infor, dont 174 en France. L'éditeur, dont le nom a un temps pâti d'un déficit de notoriété, a amélioré sa visibilité. Il a aussi recruté plus de 1 800 collaborateurs en un an. Depuis 2009, Infor a fortement investi sa R&D dans le développement de son socle middleware, ION, aujourd'hui commun à tous ses logiciels. Celui-ci apporte un référentiel, Business Vault, pour gérer les fonctions de Business Intelligence, et s'ouvre sur l'extérieur via des API Rest. En 2013, Infor l'a complété d'un service cloud, Sky Vault, qui s'appuie sur le datawarehouse RedShift d'AWS et permet d'aborder des projets big data avec des coûts d'infrastructure réduits. Duncan Angove a souligné que ION et Sky Vault fournissait la même expérience utilisateur.

Les efforts de l'éditeur se sont aussi portés sur les interfaces utilisateurs de ses logiciels. Pour les rendre plus efficaces et plus attrayantes, la société a créé en interne sa propre agence de design, Hook & Loop. Réécrites en HTML5, elles s'utilisent de la même façon à travers tous les terminaux. Avec SoHo Xi, conçue pour une utilisation mobile, Infor bâtit une "expérience utilisateur" tirant parti des fonctions tactiles et des gestes, a indiqué Duncan Angove. Le président a insisté sur le redesign des interfaces "pour en finir avec la tyrannie des power users" et simplifier les processus. C'est, pour lui une erreur d'aborder les questions de design après celles des fonctionnalités, elles doivent être considérées ensemble dès le début.


Par la suite, Duncan Angove a également mis l'accent sur les outils de développement exploités par Infor : Node.js, Backbone.js, MongoDB et Marionnette. Cette dernière est une bibliothèque d'applications composite pour Backbone.js, conçue pour simplifier la mise au point d'applications JavaScript à grande échelle.

Une équipe consacrée à l'apprentissage machine

La dernière initiative en date de l'éditeur porte sur la création d'une organisation interne, Dynamic Science Labs, chargée d'insuffler l'analyse prédictive et l'apprentissage machine dans les applications. Pour constituer cette équipe, Infor s'est notamment tourné vers des scientifiques et ingénieurs issus du MIT, dont Ziad Nejmeldeen, qui la dirige. Ce groupe va travailler avec les clients pour résoudre des problèmes applicables à l'ensemble des secteurs. Sur Inforum, Duncan Angove a donné deux exemples : l'optimisation des inventaires et l'optimisation des prix.

Hier, les deux présidents d'Infor ont également mis l'accent sur les offres HCM et CRM que l'éditeur propose parallèlement à ses applications ERP. La première fournit une suite complète de gestion des ressources humaines (recrutement, dossier salarié, gestion des talents, formation...) et compte déjà 5 000 clients.

L'offre de CRM résulte du rachat de Saleslogix en août dernier, une acquisition faite alors qu'Infor a noué un partenariat avec Salesforce.com il y a trois ans. Charles Phillips l'a justifié cet été en disant que sa société voulait donner le choix à ses clients. Avec sa propre suite de CRM, Infor compte proposer des solutions verticales et réduire le coût des licences acquises pour ses clients, notamment PME. Enfin, Inforum 2014 Paris a également été l'occasion de revenir sur sa plateforme de e-commerce Rhythm et de faire le point sur les nouveautés des solutions existantes sur site qu'Infor continue aussi à faire évoluer : les ERP LN, M3 et Syteline, EAM (gestion des actifs) et SunSystems (gestion financière). Une mise à jour régulière qui concerne Anael, l'application de gestion comptable et RH, notamment spécialisée sur la gestion du travail temporaire et qui compte 20 000 utilisateurs en France.


Pour consulter l'article dans son intégralité, cliquer ici.


Région
  • EMEA

Let’s Connect

Contactez-nous et un représentant vous contactera dans les 24 heures ouvrables.

Or connect via: Linkedin