Skip to Content

La norme et la pratique

décembre 7, 2020

Comment pouvez-vous mettre en œuvre une norme 100% correctement et pourtant complètement manquer votre objectif?

Il existe bien des normes qui ne fonctionnent pas seulement sur le papier, mais aussi dans la vraie vie. Qui sont faciles à mettre en œuvre. SRU pour la recherche, SIP2 pour les automates et robots de tri, XML pour l'échange de données, HTML et CSS pour la navigation, la liste est longue... ces standards fonctionnent tous et sont largement utilisés.

Mais il y a aussi des normes que vous pouvez mettre en œuvre 100% correctement, mais qui n’atteignent pas toujours l’objectif. Prenez WCAG (Web Content Accessibility Guidelines). Cet ensemble de lignes directrices, gérées par le W3C (le World Wide Web Consortium) tente d'atteindre l'accessibilité pour littéralement tous les utilisateurs, indépendamment de leur origine, handicap ou l’appareil qu’ils utilisent. Ces deux derniers se réfèrent principalement aux smartphones et tablettes (les agents utilisateur) d'une part et les utilisateurs aveugles et malvoyants d'autre part. "L'accessibilité du web est la problématique de l'accès aux services et contenus en ligne non seulement pour les personnes handicapées et les seniors, mais aussi de manière plus générale pour tous les utilisateurs qui ne disposent pas du confort offert par un ordinateur de bureau situé dans une pièce tranquille […] (voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Accessibilité_du_web).

WCAG a trois niveaux de “conformité“: A, AA et AAA, qui correspondent plus ou moins à “doit avoir“, “devrait avoir“ et “agréable d'avoir“. Le niveau le plus élevé, AAA, n'est pas toujours applicable ou possible : “[…] il n'est pas recommandé de se fixer le niveau AAA comme objectif à 100% d’un site car il n'est pas possible de satisfaire à tous les critères de succès du niveau AAA pour certains contenus.“ (voir https://www.w3.org/Translations/WCAG20-fr/). AAA concerne, par exemple, le sous-titrage (y compris en direct) et la vidéo (pour les utilisateurs sourds).

Mais: votre site Web peut se conformer à 100% au WCAG et dans la pratique ne toujours pas être utilisable. Plusieurs causes à cela. Tout d'abord, la facilité d'utilisation et l'accessibilité sont deux principes liés, mais pas identiques. L'accessibilité est avant tout le côté technique des choses: êtes-vous conforme à la norme? Le site est-il “sans barrières“? L’utilisabilité est principalement l'utilisation dans la vie quotidienne: les utilisateurs peuvent-ils travailler couramment avec l'application? Le site est-il "convivial"? Et c'est là que le bât blesse: vous pouvez interpréter la norme 100% correctement et pourtant toujours proposer quelque chose qui n'est pas utilisable. Par exemples, les boutons de votre site sont techniquement corrects, mais ils sont présentés dans un ordre qui est illogique pour un utilisateur aveugle.

De plus, il est clair que l'accessibilité pour les aveugles est fournie par une chaîne de logiciel (Iguana dans notre cas), le site Web (la mise en œuvre du logiciel par le client), le navigateur (pour visualiser le site) et la "technologie d'assistance" (lecteurs d’écran ou agrandisseurs d'écran). Des exemples bien connus de cette technologie d'assistance sont JAWS (Job Access With Speech, http://www.freedomsci.de/prod01.htm), ZoomText (http://www.aisquared.com) ou encore l’open source NVDA (NonVisual Desktop Access, http://www.nvaccess.org/). Tous les éléments de cette chaîne ont mis en œuvre la norme WCAG, souvent pour des versions spécifiques. Mais alors on peut se heurter à des incompatibilités, la version de logiciel X fonctionne bien avec le lecteur d’écran W version Y, mais pas avec la version Z. Le nombre de combinaisons (logiciel x site x navigateur x technologie d'assistance) est énorme et les tester tous est un cauchemar.

Infor Bibliothèques compte de nombreuses bibliothèques pour les aveugles et les malvoyants parmi ses clients : les organisations pour les aveugles Hollandaise (Passend Lezen et Dedicon), Canadien (INCA), Suisse (SBS), Danoise (Nota), Belge (Ligue Braille) et Anglaise (RNIB) utilisent tous nos logiciels coté Pro et/ou Public. Nous fournissons des profils de contraste élevé pour les malvoyants, proposons un plug-in de lecteur DAISY en ligne et sommes compatibles WAI-ARIA (Initiative d'accessibilité Web - Applications Internet riches et accessibles).

L'accessibilité et la facilité d'utilisation ont été mises au point et testées en collaboration avec les bibliothèques pour aveugles et malvoyants ou encore dyslexiques. Au cours des dernières années, nous avons travaillé en étroite collaboration avec multiples organisations. Iguana a été certifiée AA aux multiples organisations après une vérification avec plusieurs itérations par un organisme indépendant. Les outils utilisés sont principalement JAWS, v10-13 et ZoomText, v9.x.

Tout ceci fait partie de notre approche plus large pour fournir des interfaces personnalisées pour des groupes spécifiques (enfants, étudiants, aveugles et malvoyants, dyslexiques, utilisateurs de groupes linguistiques spécifiques) et même des individus (par exemple, en proposant les centres d'intérêt personnels et des préférences de recherche). Évidemment, tout cela fait partie d'une problématique beaucoup plus vaste qui n'est pas seulement liée aux logiciels, mais aussi entre autres aux bâtiments.

Répertoire
  • Libraries
Produit
  • Library and Information Systems
Let’s Connect

Contactez-nous et un représentant vous contactera dans les 24 heures ouvrables.

Infor respecte votre vie privée.