La transparence de la chaîne logistique : Réduire les pertes et les gaspillages alimentaires

novembre 12, 2020



Dans un monde où jusqu'à 800 millions de personnes souffrent de sous-alimentation chronique, environ un tiers des aliments produits pour la consommation humaine sont perdus ou gaspillés chaque année tout au long de la chaîne logistique. Dans un rapport du World Resources Institute (WRI), « Les raisons les plus immédiates pour lesquelles les aliments quittent la chaîne logistique alimentaire humaine sont liées à des préoccupations concernant la sécurité ou la consommabilité d'un aliment, ou à l'absence d'utilisation ou de marché perçue pour cet aliment. » Ces causes sont encore aggravées par « la détérioration ou la qualité sous-optimale, ou des problèmes tels que l'apparence des aliments, l'offre excédentaire et les fluctuations saisonnières de la production. »

Pour minimiser le gaspillage alimentaire, il est important de comprendre pourquoi il se produit, mais aussi où il se produit dans la chaîne logistique.

À la ferme, de nombreuses matières premières sont agricoles ou récoltées dans la nature ; les agriculteurs sont très dépendants des conditions météorologiques. En fait, le changement climatique mondial menace jusqu'à 25 % des rendements des cultures selon un rapport du Forum économique mondial et de McKinsey & Company. La disponibilité peut être saisonnière, et la qualité, la pureté et les attributs nutritionnels peuvent varier de manière excessive. Il va sans dire que beaucoup de nourriture ou de matières premières sont déjà gaspillées à la ferme.

Dans l'usine, les principales causes de gaspillage sont le manque de compétences en matière de manipulation des aliments, le manque de formation adéquate, le vieillissement des équipements de production et les changements de gamme de produits.

Transport - Le gaspillage de nourriture peut se produire si les températures adéquates ne sont pas maintenues pendant le transport de la ferme à l'usine, ou de l'usine à l'entrepôt jusqu’au détaillant. Les retards imprévus peuvent également aggraver la détérioration des produits frais ou des produits dont la durée de conservation est limitée.

Dans l'entrepôt, la planification peut entraîner un excès de stocks, ce qui fait que des produits à durée de conservation limitée restent trop longtemps dans l'entrepôt. Les températures correctes, les niveaux d'humidité et les conteneurs de stockage doivent être maintenus dans l'entrepôt pour réduire le gaspillage de nourriture.

En magasin-la plupart des déchets alimentaires sont liés à la durée de conservation limitée ou au manque d'apparence des aliments (texture, couleur, fraîcheur).

À table - Le ménage américain moyen gaspille 31,9 % des aliments qu'il achète. Nous achetons plus que ce que nous pouvons manger, nous jetons les aliments qui ont atteint leur date de péremption, et nous jetons les aliments frais parce que nous ne savons pas comment les stocker correctement pour qu'ils restent frais plus longtemps.

Dans les pays développés, la majeure partie des aliments sont gaspillés dans la dernière parie de la chaîne logistique. Les pertes économiques causées par ce gaspillage et l'impact sur l'environnement sont considérables. Rien qu'aux États-Unis, la production d'aliments perdus ou gaspillés génère l'équivalent des émissions de gaz à effet de serre de 37 millions de véhicules. Il est clair que les fabricants de l'agroalimentaire doivent améliorer les processus et l'efficacité de la chaîne logistique pour contribuer à réduire le gaspillage alimentaire.

Pour en savoir plus sur comment réduire la perte et le gaspillage alimentaires à travers la chaîne logistique, téléchargez le guide des bonnes pratiques « Améliorer la transparence de la chaîne logistique dans la fabrication moderne de produits agroalimentaires ».

Répertoire
  • ERP
Secteur
  • Food & Beverage
Produit
  • CloudSuite Food & Beverage
Région
  • EMEA
Let’s Connect

Contactez-nous et un représentant vous contactera dans les 24 heures ouvrables.